PHILAGORA

¤ Recevoir les nouveautés!

¤ RECHERCHER

¤ CHAT  

--

Ressources culturelles http://philagora.fr
_____________________________________

¤ Philagora.net

¤ Nouveautés

¤ Contes pour Enfants
en musique. Français, Anglais, Italien 

¤ FORUMS

¤ ART

¤ FRANCAIS  poésie, théâtre, prose  Bac français, parcours initiatiques

¤ LIVRES  des aperçus

¤ Occitan-Gascon

¤ Revue Pôle- international

¤ Francophonie

¤ PHILOSOPHIE
-
Philo-Bac  
-
cours 
- philo-express 
- Citations
-
Philo-prépas  
- Philo-Fac  
-
Prepagreg  
Le grenier  
- Aide aux dissertations
- Methodo 
- Psychanalyse

¤ EPISTEMOLOGIE

¤ MARE NOSTRUM

¤ Travaux Personnels Encadrés  et Forum échanges TPE

¤ Philagora tous droits réservés. ©
-CNIL n°713062-
philagora@philagora.net


¤
 INFO-PUB

 -

Rubrique : http://www.philagora.net/auteurs/la-fontaine.htm

Jean de La Fontaine

Discours à Madame de la Sablière (1678) Du vers 116 à 160

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8  
- Page 9 "Les deux rats...page 10 (péroraison)

(Une étude de Joseph Llapasset )

_________________________________

Le récit sur les Boubaks va nous en dire beaucoup plus: ces charmantes bêtes se seraient trouvées sur un espace de 28 km² aux frontières du Royaume de Pologne et de la Moscovie. Ces animaux appartiennent à un genre dont ils constituent deux espèces: la première espèce a la taille des blaireaux et leur couleur, la deuxième espèce se rapproche des renards. Toujours en guerre les uns contre les autres ils se font la guerre à la manière des hommes: des sentinelles les préviennent, ils se livrent des combats et prennent des captifs qu'ils obligeraient à se coucher sur le dos, les pattes en haut ...

Du vers 116 à 160

Mais voici beaucoup plus : écoutez ce récit,
Que je tiens d'un Roi plein de gloire.
Le défenseur du Nord vous sera mon garant ;
Je vais citer un prince aimé de la victoire ;
Son nom seul est un mur à l'empire Ottoman ;
C'est le roi polonais. Jamais un Roi ne ment.
Il dit donc que, sur sa frontière,
Des animaux entre eux ont guerre de tout temps :
Le sang qui se transmet des pères aux enfants
En renouvelle la matière.
Ces animaux, dit-il, sont germains du Renard,
Jamais la guerre avec tant d'art
Ne s'est faite parmi les hommes,
Non pas même au siècle où nous sommes.
Corps de garde avancé, vedettes, espions,
Embuscades, partis, et mille inventions
D'une pernicieuse et maudite science,
Fille du Styx, et mère des héros,
Exercent de ces animaux
Le bon sens et l'expérience.
Pour chanter leurs combats, l'Achéron nous devrait
Rendre Homère. Ah s'il le rendait,
Et qu'il rendît aussi le rival d'Epicure!
Que dirait ce dernier sur ces exemples-ci ?
Ce que j'ai déjà dit, qu'aux bêtes la nature
Peut par les seuls ressorts opérer tout ceci ;
Que la mémoire est corporelle,
Et que, pour en venir aux exemples divers
Que j'ai mis en jour dans ces vers,
L'animal n'a besoin que d'elle.
L'objet, lorsqu'il revient, va dans son magasin
Chercher, par le même chemin,
L'image auparavant tracée,
Qui sur les mêmes pas revient pareillement,
Sans le secours de la pensée,
Causer un même événement.
Nous agissons tout autrement,
La volonté nous détermine,
Non l'objet, ni l'instinct. Je parle, je chemine ;
Je sens en moi certain agent ;
Tout obéit dans ma machine
A ce principe intelligent.
Il est distinct du corps, se conçoit nettement,
Se conçoit mieux que le corps même :
De tous nos mouvements c'est l'arbitre suprême.

 

écoutez: prêtez toute votre attention, faites plus qu'entendre.
récit: narration qui prétend à l'objectivité, non romancée.
je tiens: j'ai reçu directement. La Fontaine s'emballe, en fait, il a reçu ce récit d'un intermédiaire, Chaulieu.
Roi: Jean IV, roi de Pologne depuis 1674.
Gloire: d'avoir fait obstacle aux attaques des turcs (Ottomans).
son nom: rien qu'à l'invoquer...
Un Roi: en fait cela désigne tous les rois!
Ne ment pas: peut-être parce qu'il tient son pouvoir de Dieu et ne saurait contrevenir à son commandement... ou alors La Fontaine se conduit en courtisan.
sur: dans le no man's land entre les deux pays.
ont: font la guerre comme si elle appartenait à leur essence. 
le sang: par hérédité pour dire ainsi. 
renouvelle la matière: la forme est la même mais ils trouvent  toujours de nouvelles occasions (matière).
germains: parents par le même sang. Notez le renard, le prince de la ruse.
vers 127 - 128: appréciez cette affirmation péremptoire d'une supériorité de ces animaux sur l'homme..
art: avec autant d'adresse que de savoir faire.
exercent: relire tous les sujets de ce verbe. Ils sont l'occasion d'exercer et de développer ...
le bon sens
: la raison.
l'expérience: rôle de la mémoire...
mère: la guerre engendre les héros en leur donnant l'occasion de s'affirmer.
le rival: l'égal ou encore celui qui combat avec: pour Epicure, l'âme est matérielle, composée d'atomes; pour Descartes l'âme n'a rien de matériel.(Voir texte plus bas.
ce dernier: Descartes considéré comme le rival d'Epicure.
Que dirait: bonne question à laquelle La Fontaine se fait fort de répondre parce qu'il y a déjà répondu plus haut dans la lettre au risque de lasser le lecteur.
tout: tout ce que les trois exemples ont mis en évidence, devant la vue: tout est réductible à la machine, aux seuls ressorts.
mémoire corporelle: mémoire réductible au corps comme ensemble de mouvements déterminés.
mis en jour: mis en lumière
magasin: celui de la mémoire.
Comprendre qu'un stimulus amène une réponse et que le retour du stimulus amène la même réponse. L'animal réagit. L'objet l'instinct le déterminent. L'homme agit, sa volonté le détermine.
tous: Descartes ne dit pas cela: il le dit de certains mouvements.(Voir texte plus bas)
arbitre: celui qui décide sans qu'il y ait personne au dessus par libre arbitre ou volonté.

Comparons avec Descartes par lui-même.

Quatrième partie du Discours de la méthode. "En sorte que ce moi, c'est à dire l'âme, par laquelle je suis ce que je suis, est entièrement distincte du corps, et même qu'elle est plus aidée à connaître que lui et qu'encore qu'il ne fut point, elle ne laisserait pas d'être tout ce qu'elle est.
Descartes, Discours de la méthode.
Lettre à Morus du 5 février 1649. "Il faut distinguer deux principes différents des mouvements; l'un tout mécanique et corporel, qui dépend de la seule force des esprits animaux et de la seule conformation des membres, et qui peut être appelé âme corporelle; l'autre incorporel, savoir l'esprit ou cette âme que j'ai définie substance pensante, j'ai recherché plus soigneusement si les mouvements des esprits animaux procédaient de ces deux principes, ou d'un principe seulement. Et après avoir vu clairement que tous ces mouvements pouvaient procéder du seul principe corporel et mécanique, j'ai tenu pour certain et pour démontré que nous ne pourrions prouver en aucune manière qu'il y a une âme pensante chez les bêtes... Bien que je tienne pour démontré qu'on ne peut prouver qu'il y a une pensée chez les bêtes, je ne crois pas cependant qu'on puisse démontrer qu'il n'y en a pas parce que l'esprit humain ne pénètre pas leur coeur.

"Je voudrais cependant indiquer que je parle de la pensée, non de la vie ou de la sensibilité: je ne refuse la vie à aucun animal, car je crois qu'elle consiste dans la seule chaleur du coeur; je ne lui refuse même pas la sensibilité, dans la mesure où elle dépend d'un organe corporel."
Descartes
.

=> Vers la page 8 

Rubrique : http://www.philagora.net/auteurs/la-fontaine.htm

Texte de Joseph Llapasset - Site Philagora, tous droits réservés ©

   Retour à la page d'accueil de PHILAGORA

Vers "J'aime le français"/index:    vers d'autres pages sur La Fontaine