PHILAGORA

¤ Recevoir les nouveautés!

¤ RECHERCHER

¤ CHAT  

--

Ressources culturelles http://philagora.fr
_____________________________________

¤ Philagora.net

¤ Nouveautés

¤ Contes pour Enfants
en musique. Français, Anglais, Italien 

¤ FORUMS

¤ ART

¤ FRANCAIS  poésie, théâtre, prose  Bac français, parcours initiatiques

¤ LIVRES  des aperçus

¤ Occitan-Gascon

¤ Revue Pôle- international

¤ Francophonie

¤ PHILOSOPHIE
-
Philo-Bac  
-
cours 
- philo-express 
- Citations
-
Philo-prépas  
- Philo-Fac  
-
Prepagreg  
Le grenier  
- Aide aux dissertations
- Methodo 
- Psychanalyse

¤ EPISTEMOLOGIE

¤ MARE NOSTRUM

¤ Travaux Personnels Encadrés  et Forum échanges TPE

¤ Philagora tous droits réservés. ©
-CNIL n°713062-
philagora@philagora.net


¤
 INFO-PUB

 -

Rubrique : http://www.philagora.net/auteurs/la-fontaine.htm

Jean de La Fontaine

Discours à Madame de la Sablière (1678) Du vers 161 à 178

page 1 - page 2 - page 3 - page 4 - page 5 - page 6 - page 7 - page 8 -
- Page 9 "Les deux rats...page 10 (péroraison)

(Une étude de Joseph Llapasset )

_________________________________

Du vers 161 à 178

Mais comment le corps l'entend-il ?

C'est là le point: je vois l'outil

Obéir à la main; mais la main, qui la guide ?

Eh! qui guide les Cieux et leur course rapide ?

Quelque Ange est attaché peut-être à ces grands corps.

Un esprit vit en nous, et meut tous nos ressorts :

L'impression se fait. Le moyen, je l'ignore :

On ne l'apprend qu'au sein de la Divinité;

Et, s'il faut en parler avec sincérité,

Descartes l'ignorait encore.

Nous et lui là-dessus nous sommes tous égaux.

Ce que je sais, Iris, c'est qu'en ces animaux

Dont je viens de citer l'exemple,

Cet esprit n'agit pas, l'homme seul est son temple.

Aussi faut-il donner à l'animal un point

Que la plante, après tout, n'a point.

Cependant la plante respire:

Mais que répondra-t-on à ce que je vais dire ?

 

Mais: introduit une difficulté de taille: comment ce que la doctrine Cartésienne distingue si nettement (l'âme et le corps) peut-il interagir, comment l'inétendu peut-il agir sur l'étendue, ce qui n'est pas matériel sur un corps matériel?
le corps: ensemble mécanique
l'entend-il: est-il pour ainsi dire au courant de ce que veut dire l'esprit ou plutôt  comment est-il mu par l'esprit?
point: c'est la difficulté essentielle: comme l'âme peut-elle agir sur le corps.
l'outil: comme matière façonnée par l'homme pour un usage pratique.
obéir: suivre.
la main: un élément du corps capable, par exemple, de le pousser, de le manier.
guide: la dirige 
vers 164 - 165: ici, La Fontaine se prend à rêver en utilisant des réminiscences de l'antiquité: les astres courent comme des Dieux: ils recommencent. Peut-être sont-ils animés et guidés par une âme...
attaché: accompagne.
vers 166: c'est ce qu'il faut admettre.
l'impression: ici il s'agit de l'action de l'âme sur le corps.
le moyen: comment....
l'ignorait: Descartes n'a pas résolu ce problème: par quel moyen l'âme inétendue et immatérielle peut-elle agir sur un corps matériel?
égaux
: dans l'ignorance du comment, du moyen...
je sais: sans contestation possible.
l'homme seul: c'est un  privilège, ce qu'il a en propre, une caractéristique essentielle.
temple: bien peser ce terme religieux.
aussi: De plus... l'animal se déplace.
respire: la plante cependant respire comme l'animal et comme l'homme.
répondra-t-on: fera une objection à la conclusion que La Fontaine tirera d'un petit récit: "Les deux rats, le renard et l'oeuf" (voir page 9 et 10 de cette étude)
Plus largement, que répondra-t-on à la longue rêverie dans laquelle s'engage la péroraison du discours.

A partir d'une observation obtenue par une dissection (l'hypophyse), Descartes imagine que cette petite glande permet à l'âme d'entretenir avec le corps un contact: le Conarion, ou glande pinéale, dont la sensibilité est telle qu'elle lui permet de recevoir une poussée de l'âme. 
Par exemple Descartes écrit dans l'article 47 des Passions de l'âme:

 "La petite glande qui est au milieu du cerveau pouvant être poussée d'un côté par l'âme et de l'autre par les esprits animaux...

Comprendre que dans le premier cas il s'agit d'une action et , dans le second cas,d'une passion.

On comprend mieux le scepticisme de La Fontaine devant ce Deus ex machina. Comment une sensibilité extrême à une pression pourrait-elle recevoir ce qui ne saurait exercer une pression? C'est le problème du spiritualisme et si la question vous intéresse, lisez dans: Bergson, L'âme et le corps, sa délicieuse théorie d'une volonté qui produirait une étincelle que nos instruments les plus perfectionnés ne peuvent encore déceler.

=> Vers la page 9 "Les deux rats, le renard et l'oeuf"

Rubrique : http://www.philagora.net/auteurs/la-fontaine.htm

Texte de Joseph Llapasset - Site Philagora, tous droits réservés ©

   Retour à la page d'accueil de PHILAGORA

Vers "J'aime le français"/index:    vers d'autres pages sur La Fontaine