PHILAGORA

¤ Recevoir les nouveautés!

¤ RECHERCHER

¤ CHAT  

--

Ressources culturelles http://philagora.fr
_____________________________________

¤ Philagora.net

¤ Nouveautés

¤ Contes pour Enfants
en musique. Français, Anglais, Italien 

¤ FORUMS

¤ ART

¤ FRANCAIS  poésie, théâtre, prose  Bac français, parcours initiatiques

¤ LIVRES  des aperçus

¤ Occitan-Gascon

¤ Revue Pôle- international

¤ Francophonie

¤ PHILOSOPHIE
-
Philo-Bac  
-
cours 
- philo-express 
- Citations
-
Philo-prépas  
- Philo-Fac  
-
Prepagreg  
Le grenier  
- Aide aux dissertations
- Methodo 
- Psychanalyse

¤ EPISTEMOLOGIE

¤ MARE NOSTRUM

¤ Travaux Personnels Encadrés  et Forum échanges TPE

¤ Philagora tous droits réservés. ©
-CNIL n°713062-
philagora@philagora.net


¤
 INFO-PUB

 -

 

Rubrique: http://www.philagora.net/auteurs/la-fontaine.htm
LA FONTAINE ... et les femmes!

Un adieu ? (page 2)

_________________________________

La Fontaine et les femmes: un sujet de discorde ? (page 1)

femme

Peut-on quitter La Fontaine? 
On croit bien le connaître et il réserve encore des surprises, une phrase qui brusquement s'éclaire, un vers d'où surgit une silhouette, des mots qui se mettent à rire ou à chanter...

"Ouvrez-le sur votre oreiller... vous verrez se lever l'aurore!" disait un critique du siècle dernier.

Là où d'abord on ne voit qu'un dispute, un mésaventure, un fait divers, qui amusent ou distraient, on découvre des connaissances inépuisables et multiformes. Dieux et héros de l'Antiquité, auteurs du Moyen-Âge, personnages de Rabelais ou des Mille et Une Nuits circulent à leur aise dans ses pages.

J'aimerais rappeler aussi l'ouverture de La Fontaine à l'actualité de son époque et la façon dont il la transmet à son oeuvre; En effet si la culture prend racine dans le passé, elle vit et se nourrit du présent.

Nous avons reconnu les accents du grand Bossuet puis ceux de la satire pascalienne dans Les Animaux Malades de la Peste. La Fille, si dédaigneuse, c'est en mineur, le drame d'Armande dans les Femmes Savantes. Les "deux vrais tartuffes" qui font pèlerinage dans Le Chat et le Renard, adressent un clin d'oeil à l'ami Molière, dont la comédie, la fausse piété a eu tant de mal à triompher de l'opposition des dévots. Les "tendresses raciniennes"  trouvent un écho dans la douloureuse séparation des Deux Pigeons. Un long passage du Discours à Madame de La Sablière résume et discute avec clarté les théories de Descartes sur les animaux. La Souris Métamorphosée en Fille fait état des croyances à la transmigration des âmes qui intriguaient les contemporains de La Fontaine. Un Animal dans La Lune met en cause la fiabilité des sens, dont on se prenait à douter, en exposant le phénomène de la réfraction de la lumière. Les relations des grands voyageurs inspirent Les Souhaits, L'Homme qui court après La Fortune... , Le Dépositaire Infidèle.

Merveilleux La Fontaine, "Miracle de Culture"! comme disait André Gide.

La sagesse de La Fontaine, elle non plus, ne se livre pas du premier coup, elle se fait jour peu à peu. On commence par se dire: quel pessimisme! quel absence d'altruisme! quelles préoccupations terre à terre et étriquée! La morale n'était pas l'affaire de notre conteur!
Et si au contraire, il avait voulu dissiper une illusion, nous libérer d'une éthique trop chargée à la fois d'interdits et de préceptes pour nous ramener tout bonnement à notre simple nature "d'animal supérieur"?
La morale chrétienne qui marque encore notre Occident trace une ligne de conduite si exigeante qu'on ne peut y contraindre tout le monde. Présenter les comportements humains de façon neutre et purement laïque, sans juger, sans s'indigner, sans prêcher,  demandait beaucoup de lucidité et de courage, à une époque baignée de religieux et dominée par la piété du roi.
*Evitez tout excès, gardez-vous des puissants, ne soyez pas naïfs: la sagesse de La Fontaine évite les désillusions et préserve la sérénité face à ce qui pourrait blesser ou décevoir des esprits trop bien pensants ou trop idéalistes.

Il approchait de la cinquantaine quand ayant mis au clair sa vision du monde il a publié ses premières fables. 
Il lui aura fallu ce long temps de maturation pour fondre véritablement son expérience de français du Grand Siècle dans celle de ses devanciers, Esope, l'esclave venu de Phrygie, Phèdre le moraliste romain, Pilpay le conteur oriental, et tant d'autres, dont notre fabuliste, internaute de génie, a recueilli le message, pour l'adresser au monde, par delà le temps et l'espace.

Retour à La Fontaine et les femmes: un sujet de discorde ? (page 1)

Suivre les fables! Rubrique http://www.philagora.net/auteurs/la-fontaine.htm

Retour à J'aime le français vers d'autres pages  

Retour à la page d'accueil de philagora