PHILAGORA

- -

¤ Recevoir les nouveautés!

¤ RECHERCHER

¤ CHAT1   ¤ CHAT2

www.francexpress.com/ Hébergment professionnel

Vers 

l' Espace découverte
 

¤ Philagora.net


Les nouveautés 

Les rubriques:

¤ Contes pour Enfants 
- Contes en musique, français et anglais!

¤ Forum 2000
vos annonces

¤ Art, fêtes,  manifestations culturelles, cuisine, emploi
- Musées - peinture
- Architecture

¤ Français  poésie, théâtre, prose
- Bac français
- Parcours initiatiques

¤ Lectures  des aperçus

¤ Occitan-Gascon

¤ Revue Pôle- international

¤ Francophonie

¤ Philosophie: 
-
Philo-Bac  
-
cours 
- philo-express 
- Citations
-
Philo-prépas  
- Philo-Fac - Prepagreg  
Le grenier  
- Aide aux dissertations
¤ Forums:
aides aux dissert de philosophie  

¤ Epistémologie

¤ Mare nostrum

¤ Travaux Personnels Encadrés 
-
Forum échanges TPE

¤ L'Association philagora
Pourquoi ce site?
Philagora tous droits réservés. ©
www.philagora.net
www.philagora.com 
-CNIL n°713062-


philagora@philagora.net
--------------------------

 

vague.gif (2127 octets) Brise MARINE -1865  - MALLARME -

La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres.
Fuir! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D'être parmi l'écume inconnue et les cieux!
Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
Ne retiendra ce cœur qui dans la mer se trempe
O nuits! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai! Steamer balançant ta mâture,
Lève l'ancre pour une exotique nature!

Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l'adieu suprême des mouchoirs!
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...
Mais, Ô mon coeur, entends le chant des matelots!

Le moi rendu sensible

*Le désir de se réaliser, en s'arrachant aux contraintes sociales du métier (les copies à corriger,
le "chahut" dans les classes d'anglais)
et à celles de l'amour (sa femme et sa toute petite fille), est magnifiquement manifesté par ce poème.

**La complexité d'un moi: l'ennui (pas d'inspiration), l'invitation au voyage, l'attrait des pays exotiques l'aspiration à la liberté dans la mer chérie, l'enthousiasme du départ, la crainte de se perdre, la nostalgie des chœurs et par dessus tout la peur d'arriver à la vieillesse sans avoir écrit LE LIVRE.

***Mallarmé ne partira pas et mourra dans les bras de sa femme et de sa fille, à 56 ans,en regrettant de ne pas avoir écrit LE LIVRE.

Rarement Mallarmé aura été autant lui-même;désir de fuir par le négativisme (..ni...ni...ni...), impuissance et lucidité qui nourrit son désespoir (naufrages), correspondance entre l'aventure du poète et celle du marin; et pourtant enraciné dans Baudelaire: "Se mêle dans mon âme au chant des mariniers" Parfum exotique (Les Fleurs du Mal) 1857

Une erreur à éviter: faire du Bateau ivre de Rimbaud une source de Brise Marine. Or en 1865 Rimbaud a 10 ans: c'est à 16 ans (septembre 1871) qu'il compose le Bateau ivre.

Pages du site http://www.philagora.net/   ou    http://www.philagora.com/

Aller vers la page suivante pour suivre le parcours initiatique:pun4.gif (270 octets)"Soupir"

- Enfance, adolescence
 - La vie d'un albatros

MALLARME, 
Le livre

Art poétique

Quelques jours avant sa mort: "Ma native illumination"

Un aperçu: La création au bord du gouffre

1862 Renouveau
.

1863 Les Fenêtres 
.

1863 Apparition
.

1865 BriseMarine
.

1866 Soupir
.

1875 Le Tombeau d'E.Poe

1884  Autre Eventail 

1885 Le vierge, le vivace 

1887 Une dentelle

1895 Petit Air/le bain

Aller à J'aime le français

Retour à la page d'accueil de philagora

¤ Philagora.net, Espace Culture Enseignement  http://www.philagora.net/ -Tous droits réservés. ©
¤
Aller vers Philagora.org, Espace Découverte http://www.philagora.org/