PHILAGORA

¤ Recevoir les nouveautés!

¤ RECHERCHER

¤ CHAT  

--

Ressources culturelles http://philagora.fr
_____________________________________

¤ Philagora.net

¤ Nouveautés

¤ FORUMS 
- Aides aux dissert.
-
Prépas
- Vos annonces

¤ PHILOSOPHIE 
-
Philo-Bac
-
Cours  
- philo-express  
- Citations
- Philo-
Prépas 
- Philo-
Fac  
-
Prepagreg  
Le grenier
- Aide aux dissertations
- Methodo 
- Psychanalyse
- Médecine

¤ EPISTEMOLOGIE 

¤ ART

¤ FRANCAIS poésie, théâtre, prose
Bac français, parcours initiatiques

¤ MARE NOSTRUM

¤ LIVRES des aperçus

¤ Travaux Personnels Encadrés Forum TPE

¤ Contes pour enfants en musique!

¤ Occitan-Catalan

¤ Revue Pôle- international

¤ Francophonie

¤ L'Association philagora
Pourquoi ce site?

¤ Philagora tous droits réservés. ©
-CNIL n°713062-
philagora@philagora.net


¤ INFO-PUB-
-

 

Jeune

. endormie
. fille .

Cette nappe profonde dans laquelle les perceptions d'une journée plongent...

jeune fille endormie

Rubrique 'Français'  

 

 

 

Rendez-vous derrière l'arbre à songe;
Encore faut-il savoir auquel aller.
Souvent on embrouille les anges,
Victime du mancenillier.

Nous qui savons ce que ce geste attire:
Quitter le bal et les buveurs de vin,
A bonne distance des tirs
Nous ne dormirons pas en vain.

Dormons sous un prétexte quelconque,
par exemple: voler en rêve;
Et mettons-nous en forme de quinconce,
Pour surprendre les rendez-vous.

C'est le sommeil qui fait ta poésie,
Jeune fille avec un seul grand bras paresseux;
Déjà le rêve à grand spectacle t'a saisie
Et plus rien d'autre ne t'intéresse.

Opéra (1925-1927) ...  ..  . . . .

.
...pour resurgir nimbées de pensées inconscientes, cet irréel aux lois étranges, le sommeil et le songe suffisent pour le révéler et combler le désir que le réel a désespéré.

-Invitation au voyage, avec ses risques de naufrage contre le mancenillier, l'arbre à poison...

-Loin de la réalité crue d'une fête foraine, pour planer aux frontières de l'Invisible...

-Car sommeil est pensée "autre", pour la jeune fille, prise, emportée, séduite, captivée et capturée par les chatoiements de l'imaginaire débridé...

.
.

.Au-delà du visible, l'abandon d'un corps ensommeillé, à la frontière de l'Invisible, de l'écriture automatique (arbre à songe), et la jubilation nue de la jeune dormeuse que la promesse d'une libération incite à plonger dans l'espoir de secrets transports de l'esprit et des sens enfin réconciliés, ce que la réalité lui a refusé.

texte de joseph. Llapasset

 

Retour à j'aime le français   

Suivre le parcours Cocteau

Retour à la page d'accueil de philagora

 

¤ Philagora.net, Espace Culture Enseignement  http://www.philagora.net/ -Tous droits réservés. ©
¤
Aller vers Philagora.org, Espace Découverte http://www.philagora.org/