PHILAGORA

¤ Recevoir les nouveautés!

¤ RECHERCHER

¤ CHAT  

--

Ressources culturelles http://philagora.fr
_____________________________________

¤ Philagora.net

¤ Nouveautés

¤ Contes pour Enfants
en musique. Français, Anglais, Italien 

¤ FORUMS

¤ ART

¤ FRANCAIS  poésie, théâtre, prose  Bac français, parcours initiatiques

¤ LIVRES  des aperçus

¤ Occitan-Gascon

¤ Revue Pôle- international

¤ Francophonie

¤ PHILOSOPHIE
-
Philo-Bac  
-
cours 
- philo-express 
- Citations
-
Philo-prépas  
- Philo-Fac  
-
Prepagreg  
Le grenier  
- Aide aux dissertations
- Methodo 
- Psychanalyse

¤ EPISTEMOLOGIE

¤ MARE NOSTRUM

¤ Travaux Personnels Encadrés  et Forum échanges TPE

¤ Philagora tous droits réservés. ©
-CNIL n°713062-
philagora@philagora.net


¤
 INFO-PUB

 -

 

Auteurs, par ordre alphabétique http://www.philagora.net/frindex.htm 

Stéphane MALLARMÉ. Il était une fois Mallarmé, un enfant qui ne se laisse pas écraser par le hasard. (p.2)

de 1842 à 1863  - Enfance et adolescence p.1  
de 1863 à 1898 - La vie d'un albatros p.2  raconté par Joseph Llapasset

Une vie, comme un albatros sur le pont d'un navire... (2)

Dialogue entre Hibou et Oui-oui sur la monotonie d'une biographie!

Hibou: en Mai 1863 Mallarmé vient de perdre son père. C'est pourtant un fiancé "heureux" qui assure sa vie professionnelle (il réussira le certificat d'aptitude pour l'enseignement de l'anglais le 17 Septembre) et sa vie affective (il se mariera le 10 Août 1863 avec "une gentille allemande", Maria-Cristina Gerhard, demoiselle de compagnie qu'il a rencontrée en Mai 1862).
Le bonheur lui-même serait-il un obstacle? Alors, on comprendrait que Mallarmé ne pouvait pas être heureux: Les Fenêtres nous disent son désir d'autre chose que la routine bourgeoise qui va écœurer Rimbaud, quelques années plus tard.

Oui-oui: Encore un qui n'est jamais content!

Hibou: Disons plutôt qu'il ne se contente pas d'un objet car il ne se réduit pas à un besoin. En fait Mallarmé est désir d'une chose inconnue.

Oui-oui: il va passer sa vie à attendre

Hibou: Bien dit "J'attend une chose inconnue" dira Hérodiade (Pléiade page 48). Car si c'est une chose inconnue, s'il la rencontre comment la reconnaîtra-t-il? Toujours est-il que le réel, le quotidien est dévalorisé par l'idéal, par l'espoir. Dans le bonheur matériel de la vie assurée, il n'y a que la négation de l'idéal, d'où l'ennui et le sentiment d'impuissance au cœur du poète comme un albatros sur le pont d'un navire qui ne sait plus marcher parce qu'il aspire à voler.

Oui-oui: Je commence à comprendre pourquoi tu as choisi Les Fenêtres: le poète dans la vie quotidienne est semblable à un malade dans un hôpital avec une vitre qui rappelle, au malade qu'il est, les vols qui n'ont pas fui, et la misère d'un bonheur humain!

Hibou: C'est le thème de l'impuissance à réaliser dans la réalité un idéal: il faudrait donc mourir au monde pour se transfigurer en amour c'est à dire en beauté.

Oui-oui: Hé là! C'est de la mystique?

Hibou: ou plutôt de l'art.
Mais peut-on vraiment renoncer au monde? Le monde n'est-il pas en nous. Si oui nous serons toujours hantés par lui, alors nous serons condamnés au dégoût qui habite le "héros" de Camus dans La chute, Clamence.
Dans une lettre du 3 Juin 1863 à son ami Casalis, Mallarmé affirme: "Dire je suis heureux, c'est dire je suis lâche et plus souvent je suis niais. Car il faut ne pas voir au-dessus de ce plafond de bonheur le ciel de l'Idéal ou fermer les yeux exprès. J'ai fait sur ces idées un petit poème Les Fenêtres, je te l'envoie."

Oui-oui: Tu proposes donc, puisque Mallarmé se détourne de l'action dont la banalité le désespère, un sorte de biographie originale de l'âme du poète.

Hibou: exactement, d'autant plus qu'on trouvera une chronologie très détaillée au début des œuvres complètes dans la Pléiade, ce qui devrait satisfaire les chercheurs et qui est d'ailleurs recopiée ici et là.

L'idéal: l'âme du poète avec,

La réalité: les nécessités du quotidien avec,

1862: "Renouveau"

l'amitié, les premiers écrits, un voyage à Londres: vie commune avec Maria Gerhard mais séparation

1863: "Les Fenêtres"

         "Apparition"

des lectures (dont Th. Gauthier), un voyage à Londres par Anvers, mariage le 10 Août avec Maria, succès le 17 Septembre au Certificat d'Aptitude à l'enseignement de l'anglais, mais 1er poste en Ardèche...

1865: "Brise marine"

un bébé est arrivé (Geneviève), Mallarmé s'ennuie: il profite des vacances pour voyager (Versailles, Avignon, Cannes)

1866: "Soupir"

vacances de Pâques à Cannes. Publication du Parnasse contemporain avec 10 poèmes de Mallarmé. Relations avec Aubanel d'Avignon. En Octobre, il est nommé au lycée de Besançon, correspondance avec Verlaine.

1875: "Le Tombeau d'Edgar Poe"

installation au 87, rue de Rome à Paris (il y recevra, le mardi ses amis dont Paul Valéry). Cérémonie du Mémorial d'E. Poe à Baltimore le 16 Novembre.

1884: "Autre Éventail"

nomination au lycée Jeanson le Sailly

1885: "Le vierge, le vivace..."

le 16 Mai, un congé jusqu'au 30 Juin. En Octobre il est prof. au Collège Rollin

1887: "Une dentelle"

il reçoit tous les mardis. Conflit avec l'éditeur Léon Vanier

1895: "Petit air" ou Le bain

le 2 Février toast à la saint Charlemagne au collège Rollin

1898: "Ma native illumination"

le 9 Septembre 1898 en présence de Marie son épouse, de Geneviève sa fille, de son médecin, Mallarmé meurt brusquement...

Ainsi Mallarmé peut écrire dans Autobiographie (Pléiade page 664)
"Voilà toute ma vie dénuée d'anecdotes... je scrute et ne vois rien d'autre, les ennuis quotidiens, les joies, les deuils d'intérieur exceptés"

Aller à MALLARMÉ, une vie pour un Livre-

1- Enfance, adolescence
 2- La vie d'un albatros

MALLARME, 
Le livre

Art poétique

Quelques jours avant sa mort: "Ma native illumination"

Un aperçu: La création au bord du gouffre

1862 Renouveau

1863 Les Fenêtres 

1863 Apparition

1865 BriseMarine

1866 Soupir

1875 Le Tombeau d'E.Poe

1884  Autre Eventail 

1885 Le vierge, le vivace 

1887 Une dentelle

1895 Petit Air/le bain

Retour à "J'aime le français"  

Accueil de philagora

¤ Philagora.net, Espace Culture Enseignement  http://www.philagora.net/ -Tous droits réservés. ©
¤
Aller vers Philagora.org, Espace Découverte http://www.philagora.org/