PHILAGORA

¤ Recevoir les nouveautés!

¤ RECHERCHER

¤ CHAT1   ¤ CHAT2

Francexpress.com, hebergement professionnel

Vers 

l' Espace découverte
 

¤ Philagora.net

¤

¤ Forum 2001
vos annonces-

¤ Forums: 
 
- Dissert de philosophie
- Échanges TPE
- Discussions

¤ Philosophie: 
-
Philo-Bac
-
Cours  
- philo-express  
- Citations
- Philo-
Prépas 
- Philo-
Fac - Prepagreg  
Le grenier
- Aide aux dissertations
- Methodo

¤ Epistémologie 

¤ ART
-
Musées
- Fêtes 
- cuisine
- emploi

¤ Français  poésie, théâtre, prose
Bac français, parcours initiatiques

¤ Mare nostrum

¤ Lectures, des aperçus

¤ Travaux Personnels Encadrés Forum TPE

¤ Contes pour enfants en musique!

¤ Occitan-Catalan

¤ Revue Pôle- international

¤ Francophonie

¤ L'Association philagora
Pourquoi ce site?

- Philagora tous droits réservés. ©
www.philagora.net
www.philagora.com 
-CNIL n°713062-
philagora@philagora.net


¤ Infos-Pub-
-

 

La nature, qu'es aco?   (PREPAGREG, Philo)

Voir aussi dans Citations: LA NATURE. (lien en nouvelle fenêtre)

Oui-oui: Sacré Hibou! Je te demande, pour te rendre service, un petit travail de vacances: tu me demandes une définition de La nature et, après deux jours de peine, j'ai la tête comme une citrouille provençale gorgée de soleil et pourtant incapable de rien dire sur le soleil. Plein de définitions plus ou moins opératoires... 

  • la cause, le fondement, l'essence, l'origine, la nécessité, le hasard, l'ordre ou encore l'ensemble des phénomènes régis par des lois: ce qui est donné, ce qui est construit... Ouf!

Hibou: Peut-il y avoir un concept de La nature? Nous aurions une définition, une règle de composition.

Oui-oui: il faudrait des individus pour les prendre ensemble, les rassembler, par des propriétés communes, en une classe. Le concept unifie une diversité concrète.

Hibou: Bien dit. La nature ne peut donc être définie car elle totalise et dépasse sans cesse tout objet. Or la bonne définition exige un objet auquel l'enquête l'ajuste. C'est dire que la Nature n'est pas un concept qui permettrait une connaissance mais une idée qui permet de penser: c'est un principe régulateur.

Oui-oui: si je comprends bien la disparition de l'humanité serait la disparition de la nature avec toute les pensées humaines.

Hibou: Oui. La Nature nous renvoie donc à la culture comme à son origine, le sujet ne retrouvant dans l'objet que ce qu'il y a mis. D'où l'impossibilité de définir la nature: on ne peut que lui donner sens en fonction non pas d'une réalité naturelle concrète mais en fonction de significations qui lui ont été données, de cultures diverses qui lui ont donné l'existence pour nous. Quelle histoire, que d'histoires!

Oui-oui: Si on ne peut définir la nature par rapport à un objet, ne pourrait-on définir la nature par rapport à ce qu'elle n'est pas, par rapport à la culture, ce que l'homme ajoute à la nature?

Hibou: Problème! Si l'origine de la nature est la culture... que de sujets nous allons fabriquer...

Oui-oui: Mais alors c'est un thème monstrueux, indéfinissable, présenté sous le masque d'une notion!

Hibou: Oui, car la question qu'est-ce que la nature? soulève une multiplicité de problèmes, de questions de la question, et, c'est à partir des problèmes que les sujets sont fabriqués:

  • les problèmes de l'idéalisme, du réalisme, de la physique, de la philosophie naturelle, du corps et de la chair, du corps et de l'extra-corporéité, du panthéisme, du visible et de l'invisible, de l'histoire (voir les pistes de lectures plus bas) ... Avec chaque fois la volonté de penser contre les mots et contre les sédimentations propres à chaque langue, contre ses pré-compréhensions pré-déterminantes.

Oui-oui: C'est un peu comme dans une science, rien n'est donné tout est construit.

Hibou: L'idée est ce à quoi rien de sensible ne correspond. On ne peut faire de physique sans faire de la métaphysique. La tentation sera grande de glisser de l'idée régulatrice au concept déterminant, de perdre l'aspiration à la totalité pour se perdre dans la partie en espérant passer de la nébuleuse à la clarté.

Oui-oui: Pitié, un exemple.

Hibou: De la nature à la biosphère qui peut être définie. Les confondre serait perdre de vue le problème et, horresco referens, refuser le sujet.

Oui-oui: Je comprends l'ordre de la page de présentation: PREPAGREG...

Hibou: Idéalisme, panthéisme, corps et chair, visible et invisible, autant de manières de penser grâce à une idée dont les sens nous désespèrent. Autant de manières de soulever des problèmes...

Oui-oui: Il était facile de fabriquer le sujet sur la métaphysique de l'an dernier à partir de l'article "Métaphysique en question" de B. Saint-Sernin.

Hibou: Eh certes! rétrospectivement, c'est toujours facile.

Oui-oui: fabrique nous un sujet possible.

Hibou: Voici plutôt un sujet de réflexion qui permettrait une bonne préparation: "La Nature, question de mots?"

Oui-oui: (Têtu) J'ai demandé un sujet possible.

Hibou: La Nature a-t-elle des droits?

Oui-oui: Francis Ponge a répondu, bien avant Levinas. Mais ce grand poète n'a pas eu l'oral de l'agrégation ... (ne pas oublier de préparer l'oral, mais c'est une autre question).

Hibou: Attention à la majuscule dans le sujet.
La nature serait-elle un horizon?

  • Quelques pistes de lectures.

Livres recommandés par monsieur Francis Courtès, professeur émérite de l'Université Paul Valéry (Montpellier), cet ami du Hibou de Philagora a participé à de nombreux jurys d'agrégation.
-Lenoble, Histoire de l'idée de nature. Albin Michel, 1969.
-
Sumner Maine, L'ancien droit. 1880.
-Lucrèce, Communication en préparation: "Cicéron fait barrage à lucrèce".
-Hume, Dialogues sur la religion naturelle.

=>Pour ce qui est des grands textes, on se fiera aux textes choisis et présentés par Franck Burbage: La nature (GF. Flammarion), avec une excellente introduction.
=>Francis Courtès, LA RAISON ET LA VIE (Vrin - 1972, à consulter en bibliothèque, en particulier, l'empreinte cosmologique p.63)
=>La collection "Optiques" propose un petit livre de 78 pages par Dominique Bourg: Nature et technique (voir en particulier pages 32 à 37)
=>Incontournable- Karl Marx, Manuscrits de 1844 et Economie politique et philosophie, Paris Ed. Sociales, 1962, pages 62 et 96.
Marx et Engels, l'Idéologie allemande, Paris, Ed. Sociales, 1968, page 45.
=>Alfred Schmidt, Le Concept de Nature chez Marx, Paris, PUF, 1994.
=>Un grand classique, Michel Henry, Marx. Tome 1: Une philosophie de la réalité, Paris, Gallimard, 1976.
=>Jacques Monod, Le hasard et la nécessité, essai sur la philosophie naturelle d ela biologie moderne, Seuil 1970. (en particulier le chapitre VIII, Les frontières).

Vient paraître: Michel Henry: Incarnation, une philosophie de la chair. Cet ami m'a confié le manuscrit de son ouvrage. Les chapitres I et II, seront à lire en particulier   
Joseph Llapasset.   

Retour à la page PREPAGREG

Aller à la Rubrique Philosophie  - Rubrique: aides aux dissertations en ligne

Page d'accueil de Philagora

¤ Philagora.net, Espace Culture Enseignement  http://www.philagora.net/ -Tous droits réservés. ©
¤
Aller vers Philagora.org, Espace Découverte http://www.philagora.org/